Auto-formation,  Spotlight

SPOTLIGHT : L’OPUS DE L’ÉVÉNEMENTIEL

Spotlight est une extension de Vectorworks qui propose des outils et fonctionnalités spécifiques destinés aux métiers de l’évènementiel et du spectacle, et qui s’adresse à toute personne travaillant dans ce secteur d’activité.

Ce module polyvalent s’adresse particulièrement aux Light Designers, Directeurs Techniques, Techniciens Spécialisés (Rigger, Opérateur Lumière, Ingénieur du son, Technicien Vidéo, Régisseur, Décorateur), ainsi qu’aux agences événementielles ou sociétés de production.

Il est notamment possible d’effectuer des plans techniques de grande qualité, monter des dossiers de projets, préparer un chantier ou un show, et bien d’autres réalisations. En effet, la très complète bibliothèque d’objets de Spotlight vous permet de traiter tous les cas d’installation, fixe ou éphémère.

L’import de fichier dans Spotlight

Aujourd’hui, nous nous intéresserons à cette notion basique mais primordiale.

Pour travailler dans Spotlight (ou dans un des autres modules Vectorworks), il faut d’abord, importer le plan de masse du lieu qui nous accueille. Pour ce faire, il faut utiliser la fonction import du logiciel se trouvant dans le menu Fichier – Importer

Très souvent le plan masse est un fichier DWG, plutôt en 2D mais il peut aussi être en 3D. Il est également possible d’utiliser un PDF ou une image, dans ce cas, uniquement en 2D.

 Tips pour l’import de vos fichiers :

  • Dans le cas des DWG, commencez par Sauvegarder sous le fichier importé. Ouvrez ce fichier et Sauvegarder sous le nom du projet. Cela vous évitera de répéter le processus d’importation en cas de problème.
  • Prenez l’habitude de définir un calque spécifique pour chaque fichier importé afin de faciliter la manipulation du contenu, notamment lors du nettoyage.
  • Les fichiers DWG sont souvent très lourds, en raison du nombre de traits ou de polygones qui constituent le dessin. Afin d’alléger la charge de votre ordinateur, nettoyez le dessin en envoyant les objets inutiles dans des classes invisibles, ou supprimez ces objets.
  • Vérifiez que l’unité de mesure du fichier importé corresponde bien à l’unité de mesure de votre projet. Si tel n’est pas le cas, c’est le moment de changer l’unité de mesure pour éviter d’avoir des complications par la suite.
La mise à l’échelle

Maintenant que notre plan de masse est dans le dessin, il faut le mettre à l’échelle.

Pour cela, le principe est de relever une cote sur le dessin et de vérifier qu’elle corresponde bien à ce que nous mesurons.

Je vous rassure, c’est rarement le cas du premier coup, surtout pour les PDF et les images. Pour y remédier, vous avez la possibilité d’utiliser la fonction Agrandir/Réduire du menu Outils.

D’abord, sélectionnez tous les objets de votre calque d’import, en ayant pris soin de rendre toutes les classes visibles auparavant.

  1.      Menu Outils / Agrandir/Réduire
  2.      Sélectionnez le mode Distance adaptée dans la boîte qui s’affiche
  3.      Renseignez la distance actuelle et la distance désirée grâce aux boutons à droite des champs de remplissage
  4.      Cliquez sur OK

Et voilà ! Maintenant qu’on a mis notre plan de masse à l’échelle, on peut commencer  à travailler sur notre projet.

Découvrez le tutoriel complet de notre partenaire Oliverdy, formateur Vectorworks, et visionnez les démonstrations en anglais ici et ici

Vectorworks et moi

Intermittent du spectacle, j’ai passé 20 ans derrière les consoles d’éclairage en tant qu’opérateur lumière à oeuvrer pour les prestataires ou les Directeurs photo dans presque tous les secteurs du spectacle ou et de l’évènementiel.

En 2016, je décide de franchir le pas et de casser ma tirelire pour me payer une licence Vectorworks. Ce logiciel m’a conquis dès les premières heures par sa richesse et ses fonctionnalités. Après un mois d’utilisation, je commençais à fabriquer ma propre librairie de projecteurs.

Début 2020, j’amorce un tournant professionnel en rejoignant l’équipe Design Express en qualité de Technical adviser Event and Entertainment. Aujourd’hui, c’est une réelle satisfaction que de partager mon savoir-faire aux utilisateurs francophones de Vectorworks, et d’ainsi faire découvrir ses nombreux avantages.

Adam