Auto-formation

2 documents clés pour l’implémentation BIM

Besoin d’aide pour votre flux de travail BIM ?

Cet article aborde deux ressources clés pour adopter le BIM : le plan de mise en œuvre et le plan d’exécution. Avec un plan d’attaque, les processus BIM sont plus faciles à mettre en œuvre que vous ne le pensez. Et il est probable que vous en exécutiez déjà certains éléments.

Courbe de MacLeamy sur les avantages du BIM

Voici le diagramme de MacLeamy qui nous montre bien que le processus BIM ne se fait pas au même moment que les procédures classiques habituelles. C’est grâce à ce processus BIM que les coûts de construction baissent, car comme vous le savez, tout ce fait en amont.

On peut apprécier également que la charge de travail est légèrement inférieure par rapport à un processus classique (de l’ordre de 10% à 30 %). Nota bene : cela n’est pas applicable sur votre premier projet BIM, mais plutôt sur les suivants, car vous allez récupérer des infos déjà enregistrées sur le précédent projet.

Le plan de mise en œuvre BIM

Il s’agit d’un document essentiel pour évaluer votre entreprise en matière de BIM et la voie à suivre.

Il pose ces problématiques :

  • Comment la transition affecte-t-elle les résultats ?
  • L’équipement informatique actuel peut-il soutenir un processus BIM ?
  • Avons-nous le niveau de compétence BIM (dessin 3D) requis ?
  • Avons-nous la motivation nécessaire pour ce processus peu familier ?
  • Comment nos normes existantes (fichiers modèles, bibliothèques partagées) peuvent-elles s’appliquer ?
  • Avons-nous des attentes et objectifs clairs pour faire de ce changement une réussite ?

Les réponses à ces questions constituent la base d’un plan de mise en œuvre BIM.

Connectez-vous sur votre Portail Client pour en savoir plus sur la mise en œuvre du BIM (en anglais) :

Une stratégie clé pour la mise en œuvre du BIM consiste à l’essayer d’abord sur un petit projet dans les premières étapes. Pratiquez en interne sans chercher à obtenir des exigences BIM de la part des collaborateurs. Le fait de créer vos propres exigences dans le projet d’essai vous aidera à vous préparer aux exigences BIM des autres, ainsi qu’à consolider les réponses à certaines des questions ci-dessus.

Ülemiste Rail Baltic Terminal | BIM project | Courtesy of 3 + 1 Architects

Développer des objectifs SMART

Les objectifs SMART sont :

  • Spécifiques
  • Mesurables
  • Atteignables
  • Réalistes
  • Limités dans le temps

La définition d’objectifs SMART contribue à guider l’adoption de la BIM. Conçus pour être réalisables, les objectifs SMART sont un excellent moyen d’établir un cadre pour la mise en œuvre du BIM et de vous maintenir, vous et votre entreprise, sur la bonne voie.

Les objectifs SMART peuvent être suivis et analysés dans des tableaux, comme l’exemple ci-dessous :

Objectif BIMObjectif MesurableLeçons retenues
Réduire le calendrier du projetGain de temps de 10% par rapport à un projet non BIM de portée similaireCompte tenu de la courbe d’apprentissage lors de l’affectation de nouveaux membres au projet
Respecter les exigences en matière de développement selon les normes localesLe bâtiment et les surfaces ne dépassent pas 50 %, conformément aux normes localesPassage rapide à la  conception (économie de frais pour le client ; l’entreprise gagne de nouveaux projets plus rapidement)

Le plan d’exécution BIM

C’est l’occasion pour toutes les parties prenantes du projet de se mettre d’accord sur les engagements de collaboration et de livraison de chaque projet. Le plan d’exécution est spécifique au projet et est distribué par la partie principale, les responsables de la coordination entre l’équipe de livraison et la partie désignée.

Il s’agit essentiellement d’une feuille de route appelée “Convention BIM” ou “Charte BIM” pour toutes les personnes impliquées dans le projet, sur la façon dont les informations seront livrées, à quels intervalles, etc. Il indique également les logiciels, le matériel et l’infrastructure informatique nécessaires, ainsi que le nom des responsables de la gestion de l’information.

Bien qu’il soit créé par le responsable désigné, il ne doit pas être fait sans la contribution de toute l’équipe du projet. Il s’agit d’un document évolutif, il est donc tout à fait possible de remettre en question son contenu et de suggérer des améliorations.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.