Info

Les rendus d’exception de West Highland Design

La crise de 2007 a bouleversé le quotidien de nombreux américains. Selon la Federal Reserve History, le taux de chômage a augmenté jusqu’à 10 % en 2009, contre 5% en 2007. Cela a contraint beaucoup à réévaluer leur vie professionnelle.

Le secteur de la construction en a pâti, selon Bob Shepp, qui travaillait alors dans la construction de résidences haut de gamme. « La Grande Récession a beaucoup impacté », déclare-t-il. « On continuait de travailler, mais avec de moins en moins de monde. »

Lors de la reprise, cette situation n’a pas beaucoup changé : de petites équipes réalisaient de grands projets, entraînant une gestion difficile. Au lieu d’avoir une équipe complète de dessinateurs, seulement quelques personnes s’occupaient de tout. » Il se souvient d’une grande pression en interne, ce qui va l’encourager à emprunter une autre voie.

West Highland Design | Les débuts

Le dernier projet de Shepp est l’intérieur du bâtiment Queen Anne qui surplombe Seattle, un point de repère qui fait partie intégrante de la ville.

QA1

« Je me suis bien entendu avec l’architecte d’intérieur Mike Sofie, » déclare Shepp. « Notre processus de travail était transparent et j’ai voulu poursuivre la gestion du projet de la manière dont elle devait se poursuivre à l’époque. »

QA8

Les deux hommes ont créé West Highland Design en 2015, leur agence d’architecture d’intérieur. Mike travaille sur le design tandis que Shepp les modélise en 3D. Avec une relation de travail saine et efficace, l’agence remporte un franc succès et de beaux projets.

Shepp était lassé des techniques traditionnelles de présentation des projets aux clients. En effet, il avait l’habitude d’interpréter le travail des architectes et des ingénieurs, et savait comment convaincre les clients.

« J’ai réalisé que les architectes se devaient fournir une grande quantité de détails pour ce que les clients payaient », déclare Shepp. « L’information peut être là, mais pas les détails… Alors j’ai commencé à dessiner mes propres détails et à les soumettre soit aux architectes, soit aux fabricants. »

A9.1-DETAILS

Il réalise ces travaux avec SketchUp et V-Ray, des logiciels convenables pour lui à l’époque, jusqu’à ce qu’ils aient à travailler sur un projet résidentiel de près de 1000 mètres carrés.

« J’ai réalisé que SketchUp n’allait pas tenir le coup », déclare Shepp. « Les surfaces sont planes et elles ont tendance à s’étirer, se déplacer ou se briser avec un modèle de cette taille. Il fallait être prudent pour que cela ne se produise pas, et je n’étais pas certain de pouvoir éviter cela. »

Il se souvient d’une grande anxiété à l’idée de livrer le projet, et a commencé à chercher d’autres options sur le marché des logiciels. Shepp rencontre ainsi Jeff Gering, account manager chez Vectorworks, qui lui a présenté le logiciel qui allait lui sauver le projet.

Une nouvelle aventure avec Vectorworks

Vectorworks était la solution parfaite pour West Highland Design, car le logiciel comporte de grandes capacités de dessin, de modélisation et de documentation en une seule interface. Avec l’aide du formateur Scott Mann, il apprend à utiliser Vectorworks.

A4.2-BUILDING SECTIONS 3_ 4 & 5

« Ma motivation et la pédagogie de Scott ont rendu la formation très efficace », déclare Shepp. « Avec sa connaissance de SketchUp et AutoCAD, Scott a pu comprendre mes besoins et m’éloigner des processus SketchUp de plans et de surfaces. »

La courbe d’apprentissage de Shepp a été fulgurante. Selon Gering, les notes de Shepp étaient si détaillées qu’elles auraient pu être transcrites dans le manuel d’utilisation de Vectorworks.

CREATE JOIST FILL

« Mes notes étaient effectivement très détaillées, pour ne rien manquer et apprendre au plus vite. Je ne pouvais pas revenir en arrière », déclare Shepp. Après chaque session de formation, il ouvrait Vectorworks et passait en revue ce qu’il avait appris, cimentant ainsi les concepts dans son esprit.

L’enthousiasme de Shepp le conduit à acquérir du nouveau matériel pour maximiser son potentiel de rendu en temps réel. Il utilise une nouvelle carte graphique – signalant qu’un client lui en avait acheté une après avoir été convaincu par son travail.

Des rendus d’avenir

Aujourd’hui, Shepp profite de la compatibilité entre Vectorworks et Enscape. Une grande partie de son flux de travail se fait avec les deux logiciels en cours d’exécution.

« Nous ne faisons pas de croquis au crayon. Nous faisons tout dans Vectorworks », déclare-t-il.

« Peu importe ce sur quoi vous travaillez, être capable de le voir en temps réel est génial. Voir tous les éléments – textures, couleurs, finitions, relations spatiales – s’assembler est vraiment pratique pour nous. »

Les rendus sont la véritable force de West Highland Design. Ils permettent à Shepp de montrer aux clients exactement ce dans quoi ils s’engagent, et aident les équipes à visualiser l’espace pour éviter la mauvaise interprétation des documents.

Les détails de cette coiffeuse démontrent l’expertise de Shepp :

ONE88 11 SOFIA MAKEUP CABINET 04

Elle a été conçue sur mesure pour un client. Les détails du maquillage, brosses et autres petits objets aident le client à visualiser le meuble quand il l’utilisera. Le rendu est d’une grande qualité et s’est fait dans un modèle 3D détaillé de Vectorworks.

ONE88 11 SOFIA MAKEUP CABINET 10

Les clients et équipes recherchent une vision et de la clarté sur ce qu’ils achètent ou aident à concevoir.

« Depuis 6 ans, tous nos rendus ont été approuvés par nos clients. »

Premier projet de West Highland Design conçu avec Vectorworks – Résidence au bord d’un lac

D’une surface de 3000 m2, cette maison au bord du lac a convaincu Shepp de passer définitivement à Vectorworks. En effet, dessiner un projet de cette envergure était difficile avec SketchUp. « Nous avions besoin d’un logiciel beaucoup plus robuste », déclare-t-il.

01A SCREENSHOT
01B ENSCAPE RENDER

La résidence mélange des styles des années 1920, 1930 et 1960. À l’avant, une allée en rond-point invite à passer sous un préau menant à une grande porte d’entrée, encadrée par de hautes fenêtres.

A3.1-ELEVATIONS - EAST & WEST

Derrière la maison se trouve un escalier menant à un patio avec une fontaine. Des haies et arbustes bordent la maison ; des notes de rose, de violet et de vert contrastent avec le beige de la façade.

03A SCREENSHOT
03B ENSCAPE RENDER

Le projet marque pour l’agence le début d’une nouvelle méthode de conception de haute qualité, axée sur le détail. « Dans le monde de l’intérieur, Vectorworks est l’outil par excellence », déclare Shepp.

Toutes les images de cet article sont autorisées par West Highland Design.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.